Archives pour la catégorie Photos

JOURNÉES PORTES OUVERTES LES 19&20 NOVEMBRE

Impression              Je participe aux portes ouvertes d’ateliers d’artistes. Le samedi 19 et dimanche 20 novembre de 10h à 18h .

Un contre temps de dernière minute fait que c’est Thomas Bohl un ami photographe qui vous accueillera  avec sa bizarre chambre Afghane le samedi, et moi je serai là le dimanche à partir de 10h

Renseignement sur le site    www.avignonateliersartistes.org
Consultez les liens vous dirigeant vers :
Ateliers de l’intra-muros
Ateliers de l’extra-muros
Ateliers collectifs

“Making of” de l’exposition de Banon, qui vient de se terminer…

Baryté + sulfuration

     Expo finie… 5000 visiteurs pour un petit village de haute Provence… je reviens pour moi sur ce moment d’avant…
… ce moment où tout est en vrac, où on cherche de tous les côtés sans savoir ce que l’on cherche, soulever les couvercles des boites, chercher dans les chutes, essayer des associations libres, les effets de matière, essayer de nouveaux tirages, perdre un temps fou à hésiter… se coucher à 4h du matin, se lever fatigué… finir par exposer trop sagement seulement 20% du travail sur le thèmes de l’amour, de la vie, de la mort, de l’enfer, du paradis… mais c’est le moment le plus riche de la création!
Témoignage d’un petit appareil photo qui film de temps en temps, tenu d’une seule main tremblante, ou posé au hasard, sans regarder, sans juger, sans montage… avec le son direct…. 

 

Derniers jours pour l’exposition de Banon…

Jusqu’à ce dimanche 16 octobre, c’est la dernière semaine pour voir l’exposition dans l’église haute de Banon …  Pour ceux qui n’iront pas… dans le choeur principal et l’abside il s’agissait pour moi de représenter la vie et la mort ainsi que l’enfer avec un peu de paradis… Dans le transept de droite, une suite d’arbres réalisés avec la plus part des techniques du XIX siècle, symbolisaient la verticalité qui unit le Haut et le Bas… mais aussi par mon accrochage en forme de croix, l’alignement horizontal représentait le temps linéaire en reprenant l’histoire de la photographie à partir du Daguerréotype jusqu’à nos jours… (j’écris tout cela en souriant un petit peu en pensant à ce collègue photographe qui me reprochait d’être trop bavard !!!) ici quelques images de l’expo…

Baryté/sulfuré/bichromaté
papier baryté/sulfuré/bichromaté au pinceau
collodion ferrotype
Ferrotype/collodion humide

cafénol + virage or sur chlorobromure, daprès un plan-film Foma 100 format 13X18papier chlorobromure, développement au café puis virage à l’or d’après un plan-film Foma 100 format 13X18 …

 

je garde l’expo ce WE du 8/9 octobre, derniers jours…

je garde l’expo à l’église haute de Banon (04150) , ce we du 8/9 octobre, de 10h30 à 19h, dernière semaine… quelques images pour donner envie de venir… à bientôt

72-nu-grate-b_0085Papier baryté (50X60), gratté/sulfuré/froissé…

72-ecrit-sel-27Papier salé + écriture72-nus-bichro-34Etudes de nus Gomme Bichromatée Terre d’ombre brulée multi-couches 72enfer-4-ret-75Etude pour l’enfer de Dante. Gomme bichromatée (noir de bougie)72-vue-arbres-globale-109ARBRES – (Daguerreotype, Collodion humide, Palladium, Callotype, Cyanotype, Albumine, Van Dyck, Argentique/or, Gomme bichromatée…     Avec les Sulptures de Claudine Borsotti et les peintures de Pierre Giroux, jusqu’au 16/10/16.

 

L’exposition de Banon dans l’église haute est prolongée au 16 octobre

      L’exposition de Banon continue dans l’église haute jusqu’au 16 octobre
j’ai modifié une partie de l’installation qui était dans le choeur à même le sol…
Les corps sombres symbolisant la mort apparaissent maintenant dans de l’eau, au fond de bacs noirs… visuellement c’est assez troublant, les tirages qui étaient au départ volontairement tirés sur un papier baryté noir et blanc 50X60 Forte MG périmé  très sombre, apparaissent maintenant sous forme de reflets mouvants… au fil des jours ils s’altèrent tout doucement jusqu’à la décomposition, en passant par l’abstraction, puis la disparition finale…  (il faut donc les renouveler chaque semaine) et merci à Pierre pour avoir fait quelques photos…
Je vais continuer cette expérience symbolique…

Corps mort Baryté
Corps mort Baryté
Corps mort Baryté
Corps décomposé Baryté au 4em jour et 4em nuit

jf2abstraction finale au 6 em jour

impro spontanée Butô/flûte/piano dans l’église haute désacralisée de Banon 04150

   Le Butô est la danse de l’instant, la danse de la vie… le danseur se laisse emporté de l’intérieur par ce qui le traverse … à l’expo de Banon où j’étais “de garde” Florence B vient à passer… prenant ma flûte et, avec la présence du piano il se met en place dans le silence et les mouvements des visiteurs une improvisation à travers les oeuvres et la magie du lieux …

L’exposition de Banon est prolongée jusqu’au 16 octobre 2016…

EXPOSITION À BANON 04150

expo Banon… une belle installation, un beau vernissage, une belle exposition avec un beau piano dans le choeur qui n’était pas prévu… transcendé par un lieu magique… il faut y aller, c’est à Banon un beau village de France dans le 04… jusqu’au 18 septembre, tous les jours de 10h30 à 19h… ( Claudine Borsotti sculptures, Pierre Giroux peintures, Jean-Francois Cholley photographies ) je garde l’expo du lundi 5 au vendredi 9 septembre

le 26 août, vernissage dans l’église-haute de Banon…

Quand des Amis m’ont demandé de participer à une exposition dans l’église haute de Banon, j’ai beaucoup hésité car le temps était trop court pour commencer quelque chose… mais quand je suis allé voir l’endroit, j’ai vu ce lieu au sommet du village, son calme, l’harmonie de ses voutes blanches… puis son nom “église haute désacralisée” cela prenait soudain un sens particulier… j’écris ces lignes le 29 juillet 2016… sur la Côte d’Azur, à la radio, les médias nous rappellent inlassablement que nous sommes en guerre…
Les Dieux fabriqués par les hommes vacillent… le temps qui me reste pour monter l’expo, me permet juste de rassembler tout un travail fait sur plusieurs années sur le corps et les arbres… entre la beauté, la verticalité, l’espoir, la chute, et la déchéance… en fait ce serait toutes les questions existentielles faites de doutes et de certitudes qui sont au fond de nous en cette époque particulière, c’est ce que j’imagine…
J’ai réalisé beaucoup d’images métaphoriques au fil de mes années de photographe, depuis les corps qui chutent au moment des attentats du 11 septembre 2001 pour une installation au Cloitre St Louis, en utilisant la destruction de la gélatine du papier baryté avec le ferricyanure de potassium, puis les études de nus de ma période Beaux Arts, faites de terre d’ombre brulée et de bichromate de potassium, en passant par les arbres clarifiés à l’acide éthylène diamine tétraacétique… J’étais déjà imprégné de la culture chrétienne des primitifs Italiens du musée du petit Palais, puis de l’Alchimie des premières techniques photographiques du XIX siècle… elles sont maintenant devenues mon pain quotidien….
Une oscillation perpétuelle entre un monde foncièrement beau et bon, et une chute dans les “ténèbres” si familière à l’artiste qui en révèle la lumière en grattant les ombres avec son outil au bout de sa main…
Mes métaphores seront ici à base de Visages, de Corps qui dansent ou qui chutent, d’Arbres qui poussent et qui meurent… dans l’alchimie des chimies des chimères… Daguerréotype, Calotype, Papier salé, Albumine, Collodion humide, Gomme bichromatée, Cyanotype, Van-Dyck brown, Platine/Palladium, Argentique, Sérigraphie…

– Jean-François CHOLLEY, auteur photographe professionnel, établi à Avignon depuis 1987.
Réalise et conçoit des expositions à thème. Travaille surtout dans l’édition et la publicité.
Enseigne les procédés alternatifs des techniques photographiques du XIX siècle.

Vernissage le 26 Août à partir de 18h, expo du 25 août au 18 sept de 10h30 à 19h tous les jours à l’église haute de Banon dans les Alpes de haute Provence

exposition

Avignon désert

       Le Festival fini, les stages finis, plus un chat, dans mon quartier plus un troquet pour boire un café, Elsa est chez sa maman, j’en profite pour préparer l’expo de Banon dans  15 jours !!!! impossible ? si, je recommence un essais sur la série « Palimpseste » mais je m’égare je crois que c’est hors sujet… je dois travailler sur « l’enfer » pour le moment, je poste quand même ce visage qui me fascine quelque part… une larme a coulé du modèle…

gomme bichromatéeGomme bichromatée