Un homme se penche sur son passé… suite

   Auto portrait vers la trentaine !!!! fait avec mon premier appareil à soufflet, une chambre MPP anglaise type “folding” au format 4”X5” (je l’ai toujours)… j’habitais au 43 de la rue des Teinturier, la bouteille était vide… j’avais fait la mise au point sur le goulot de la bouteille ensuite je suis allé glisser mon visage dans la zone de netteté ! le déclencheur souple était caché dans le creux de ma main… déjà à l’époque on était jeune et selfie… c’est étonnant comment je m’en rappelle … c’était sur la table de la cuisine, il y avait aussi à cette époque dans cette même pièce un moteur de Ducati 860 GT avec une bielle coulée, il était là en guise de sculpture, le film était un type 55 de Polaroïd à négatif récupérable, on pouvait l’agrandir par la suite à l’agrandisseur… c’était mon film préféré… le labo était dans un “cagibi” derrière un grand plastique noir qui tenait avec des agrafes… je devais être avec Caroline à cette époque… elle venais me voir des Cévennes avec sa 2CV camionnette bleue… je me souviens du bruit de l’obturateur central, un bruit de 1/4 de seconde, c’est un miracle que la photo soit nette…

film polaroid type 55
Autoportrait à 30 ans MPP 4″x5″

2 réflexions sur “ Un homme se penche sur son passé… suite ”

  1. Bonsoir,

    Tout est beau dans votre texte.
    J’ai l’impression d’avoir été là avec vous.
    Votre mémoire vous rappelle à des détails passés. Ce n’est pas de la nostalgie, ce sont des souvenirs…
    Vous ne voudriez pas exposer un 55 une nouvelle fois?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *