Vendredi 13 novembre 2015

13 novembre 2015… Dans les ténèbres des attentats terroristes, je fais un tirage noir au palladium où je recherche la lumière par le contraste des différents plans… j’arrête d’écouter les messages de peurs et de haines… je demande aux arbres de tout transformer… j’annule mon voyage à Paris et le stage de palladium… ainsi soit il…

100dpi-ret 1Sans titre-3Les arbres en Belgique en octobre chez Rosemary.

Tirage au sel de palladium sur Arche platine

Retour de Bruxelles…

                  Mercredi retour de Bruxelles… invité par une de mes sympathiques stagiaires photographes de cet été, elle habite un endroit extraordinaire dans la première ceinture de Bruxelles, 16 hectares de forêt dans un automne radieux, fait de chênes, de hêtres, de pommiers et un cèdre du Liban de 300 ans… les couleurs sont inhabituelles pour mes yeux de provençal habitués aux conifères… les Belges sont adorables… visite d’une expo privée sur les “procédés alternatifs” chez Roger Kochaerts, 89 ans spécialiste des procédés nobles en photographie,  il est le  fondateur de PH7, l’équivalent de Disactis en France… puis un petit bonjour au studio Braxon, un studio collodion en plein centre de Bruxelles spécialisé dans le portrait et le matériel ancien…. visite du “Oldmasters muséum” avant l’heure de fermeture, je choisis de ne regarder que les Brueghel… le lendemain visite chez René Smet qui habite à 60 km de Bruxelles, il approche aussi les 70/80 ans… il invente, dessine et re fabrique  toutes sortes d’appareils photos en bois et en métal dans une petite cave de son appartement moderne, avec un minimum de matériel, il fait des chefs d’oeuvres d’appareils qu’il utilise avec tous les procédés alternatifs… mais le temps a passé trop vite… il fallait repartir pour Charleroi et son fameux musée de la photographie avec une expo temporaire du reporter photographe Stephan Vanfleteren  assez exceptionnelle, je ne le connaissais pas ! … à 18h il fallait partir pour être à 19 h au centre de Bruxelles à l’Académie Constantin Meunier, où je devais faire un petit exposé de mon travail sur les techniques photographiques du XIX siècle… c’est l’équivalent de notre école des beaux arts , moi j’étais invité à l’étage réservé à la photo, un lieu incroyable spécialisé dans la photographie argentique,   dirigé par Paul Fumière qui y fait un travail exceptionnel d’animation en allant chercher le meilleur au fond de chaque élève…. beaucoup de présence, de sollicitations,  de questions et d’intérêt de la part des participants… je ne connais pas de lieu équivalent en France… une trentaine d’agrandisseurs argentiques de tout format du 24X36 à l’énorme 300×400 qui doit peser plus d’une tonne…
Le lendemain retour sur Avignon, levé avant l’aube, retour en blablacar, 11h de route sous la pluie…

72Cèdre:Rosemary_0180Rosemary sous son Cèdre du Liban...