Fançois P. et l’appel de la forêt…

100dpi Francois ferro face-2

           Encore un ambrotype raté mais il semble directement sorti d’une nouvelle de Jack London…. avec sa révolte contenue… justement c’est lui François P. qui m’a offert  4 bouquins de Jack d’un coup… j’en ai commencé 2 d’un coup… bon anniversaire François… hier encore j’étais dans une forêt en Ardèche… ailleurs…


En écriture automatique ma main à écrit:

…enfin les murs sont tombés… je peux maintenant sentir le vent sur ma nuque, le chant d’un oiseau inconnu passant sur mon oreille… devant moi un arbre m’appelle, me montre le ciel limpide… un trait blanc dans le ciel écrit mon texte d’une tonalité  surréaliste…  un mélange de bruits de bêtes et de bruits d’hommes avec toujours en fond celui de l’eau et du vent… une douleur à la jambe ramène mon attention sur la terre, le tremblement fragile du brin d’herbe agace le papillon tigré… je pense à cet été qui arrive… au destin d’Elsa trop tôt perturbé, à toutes ces histoires qui s’entrecroisent…. je sais que je ne sais rien… comment élever une enfant? seul? à deux? à trois?… attention, je reconstruis les murs qui m’enferment dans la maison au volets bleus… mais la rivière avance même lorsqu’elle recule…