un froid piquant, un climat politique insolant…

                     Un froid piquant, un climat politique insolant… je croyais que 2012 allait tout arranger… puis j’ai attendu le début de l’année du Dragon qui commence un peu plus tard en janvier, puis j’ai attendu février… mais je retourne à l’intérieur de moi… dehors, dans le froid des hommes travaillent  sur les toits… moi je travaille pour moi… la photographie travaille sur l’émoi, tant que l’homme ne perd pas le sens de la vue et de l’indignation… au fond de moi je sais que je suis lâche et bien au chaud…. Elsa à un oeil qui pleure… mais la vie est plus forte… comment illustrer de tel propos… une fenêtre ouverte?

fenêtre Blanav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *