NOEL?

      Je me souviens des messes de minuit à minuit, de la buée qui sortait des bouches, de l’attitude maladroite de ceux qui y allaient… de la honte d’avoir un père qui chantait trop fort, du bruit des pièces de monnais dans la corbeille de la quête…  du sermon d’une platitude accablante… des chants traditionnels poussifs… parfois un vrai mouton qui pète… un vrai bébé qui pleure… et puis rentrer à pied… retrouver la maison chaude, le nougat toujours trop dur du père, la bûche de la mère faite à la main, roulée au torchon et recouverte de crème de marron en boîte… les papillotes avec les pétards… les chaussures rangées, on attendait… impatients d’aller se coucher avec l’espoir de ne pas dormir pour essayer de comprendre cette histoire de Père Noël… Plus rien de tout cela, plus de rituel, plus de cloche, plus de mystère, plus de froid … ce qui n’a pas changé c’est que je n’aime toujours pas cette période…
72enfants-st-Valbert-1.jpg

Leica M4 – 2/35mm. Cette photo déjà ancienne a toujours engendré une étrange mélancolie… avec des couches qui se superposent… les enfants de l’image ont  probablement maintenant des enfants… que reproduiront ils? choisiront ils ?

Work in progress/paysages du Gard.

72Arbre graté Pouzillac-2

         L’arbre de Pouzillac… sur un « plan film » 13X18 FP4 périmé de 20 ans d’âge, puis en parti raté au développement sur le haut de l’image, puis gratté au papier de verre pour masquer les manques… puis continué de gratter autour… puis tiré sur un papier Agfa Record Rapid périmé de 10 ans… pour finir, une image recyclée dans le cycle des saisons… 

 

video de l’ambiance…

  

Mont Thabor 3178 m …

Mt Thabor avec Ali&Pat

                               Les joies de l’argentique c’est de développer ces photos du mois d’Août en Décembre… elles attendaient ça, tranquilles au chaud dans leur bobine… je retrouve à travers elles les questions graves que j’avais dans la tête, même au sommet du mont Thabor…

Mes camarades de course seront peut-être déçus de ne pas se reconnaître… je leur dirai à chacun qu’il sont l’un des petits personnages sur le chemin…

verticale avec l'ombre du sac

 

 

 

 

 

 

 

 

 montagne et vallée