« Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez » Diane Arbus

         De ce we ensoleillé à Paris, je garderai le plaisir du partir, la gentillesse de l’accueil des amis… puis cet étonnant dialogue entre la peinture d’Arnulf Rainer et celle de Victor Hugo… avec en sortant, cet homme sous un porche place des Vosges qui chantait du hendel de sa voix de castrat… puis l’expo de Diane Arbus au Jeu de Paume d’où l’on ne sort pas tout à fait indemne… elle se termine avec ses carnets intimes et son suicide en 1971… ce qui permet une relecture de son oeuvre… je ne parlerai pas de « Paris Photo » au grand Palais, qui devient une grande Foire…

Diane-Arbus_0033.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *