Fin de stage d’initiation au techniques de tirages du XIX siècle…

cyano-Fabien332.jpg

Les 3 jours de stages de tirages « alternatifs » se terminent dans l’épuisement et la satisfaction, je range mon studio dévasté en pensant à toutes ces belles choses qui restent encore à réaliser… nous utilisons les UV du soleil de la rue du Portail Matheron pour sensibiliser nos papiers bizarres… quelques passants étonnés découvrent  ces procédés oubliés…

gomme-Fabien334.jpg    

Un beau paysage de Fabien Sintrat réalisé en cyanotype et en gomme bichromatée

Vieux Père

58-ans7490.jpg  

 

 

 

 

 

 

… bien sur il y a eu l’appel du 18 juin et  juste avant , le 17 juin… date de mon anniversaire… généreusement fêté… puis la coupe du monde de foot et l’affaire Anelka… ensuite les inondations dans le Var… mais dimanche, personne ne m’a souhaité la fête des Pères… même pas Elsa…

Elsa 11 mois… et moi…

 

Elsa--11mois-1.jpg

     Le matin elle sourit, fait le tour de toutes les choses qu’elle n’a pas le droit de faire pour vérifier que rien n’a changé… interdiction de lécher le balai derrière la porte de la cuisine, interdiction d’ouvrir le tiroir de la commode et de tout renverser, interdiction d’arracher la clé de l’armoire, interdiction de tirer la paille de la vieille chaise, interdiction de monter l’escalier de la mezzanine toute seule… etc… elle essaie tout ça en souriant… plusieurs plusieurs fois…. Elsa 11 mois… et moi…. 3 jours de libre tout seul…. la première fois depuis ?…. Je fais un aller retour dans la journée pour le dernier jour de l’expo Sally Mann au Musée de l’Elysée à Lausanne…. le lendemain stage de Tai Chi à Aix… en Moto Guzzi… le bonheur, soleil radieux… le lendemain grasse matinée… pouvoir penser sans que personne te regarde (penser)… sans avoir à surveiller qu’elle ne mange pas le balai, ou une épingle, ou une bête… enfin tout ce qu’elle peut trouver par terre… mais ça y est presque… après un an la maman est presque prête à envisager l’éventualité éventuelle de la faire garder 1 ou 2 jours par semaine de temps en temps… vous vous en doutez, la vie de famille est un peu difficile pour un homme un peu trop mur, écartelé par le changement du monde, la recherche du sens, la solitude intérieure, la fuite en avant d’un univers qui nous échappe, la difficulté de l’exprimer…etc… et, cette enfant de 11 mois, vierge de tout concept que je regarde vivre… devant la simplicité de son Être, de son sourire… je me sens un peu ridicule avec mes questions du genre… « comment peut-on croire qu’on sait sans croire qu’on croit?… j’ai du entendre ça à la radio… je le retrouve griffonné sur un petit bout de papier… je vous laisse réfléchir là dessus…

Etty Hillesum « une vie bouleversée »

« Notre unique obligation morale, c’est de défricher en nous mêmes de vastes clairières de paix et de les étendre de proche en proche, jusqu’à ce que cette paix irradie vers les autres. Et plus il y a de paix dans les êtres, plus il y en aura aussi dans ce monde en ébulition. »

Etty Hillesum (journal 1941-1943)              

arbre frontParfois l’arbre nous cache la forêt