Mélancolie avant Noël.. habituel…

horlogeDelonay
Avignon, matinée du 17 décembre.
           La mélancolie avant Noël… c’est habituel… cette année je n’irai pas dans ma famille écartelée… mais dans ma nouvelle famille à inventer… Soulage parle à la radio.. les cris d’un enfant qui se réveille, sa petite main sort de la couverture… un rayon de soleil tombe sur l’horloge du grand-père de Luxeuil… 11H30… le reflet de mon visage dans le sous-verre de Sonia Delaunay… un essai d’ambrotype  sur le piano noir attend… regard circulaire sur l’appartement en désordre… la radio dit que la neige arrive… soleil dehors… Elsa passe devant la glace et rigole… ça marche à chaque fois… je repasse  et j’oublie tout..
Elsa miroir 1Avec le numérique on peut tout photographier, mais pas la mélancolie…

Écriture automatique/voyage en Inde – Rationaliste/impatient s’abstenir –


main-de-Boudha.jpg
… ici était une échelle verticale elle dépassait dans le ciel, le ciel avait deux lunes, les étoiles étaient inversées, l’échelle descendait aussi vers le terre. Certains disaient que c’était la même échelle qui faisait le tour d’un espace infini et qui ne se rejoindrait jamais. Cela me semblait incompréhensible. J’avais appris à l’école que deux droites parallèles se retrouvent toujours à l’infini. Je le constatais chaque jour en regardant les extrémités de l’échelle. – Un jour je partirai. Un jour je me mettrais à réfléchir, je prendrais conscience de ma beauté, de l’illimité – je me transformerais. – Il y avait toujours deux possibilités – monter ou descendre. Un jour je me mis à réfléchir sur moi-même, je pénétrais à l’intérieur de moi, profondément. Des forces mystérieuses commencèrent alors à travailler… Je descendis….  Chaque barreau d’échelle était séparé par cinquante années… À la première je naissais, à la deuxième je me séparais de mon cheval, puis, la troisième, la quatrième, la cinquième, la sixième … À la septième – le feu brûlant des guerres de religion… J’arrivais aux portes de l’enfer… Les portes de l’enfer sont très larges. Une porte spéciale est destinée aux membres de la communauté de Dahman Uom. Ceux qui ont des comptes à rendre. J’évitais cette porte, je pris la première à droite. Un long escalier bordé de torches éclairait des divinités de granit noir. Je reconnus GANESH – celui qui ouvre la voie et enlève les obstacles. Je le connaissais bien. Je saisis mes deux oreilles, la gauche avec ma main droite et la droite avec ma main gauche. Trois petites oscillations et la porte s’ouvrit. Les boucles de ces portes étaient des rubis rouges et tenaient sur des plaques d’or… jfC

tantra.jpg2008 Voyage en Inde: Nikon FM2 2/35 trix

PROCÉDÉS ALTERNATIFS programation OKHRA 2010

 
 7, 8, 9 juin et 2, 3, 4 octobre 2010 à Okhra
84220 Roussillon
renseignements: www.okhra.com


J’animerai un STAGE D’INITIATION AUX PRATIQUES DE TIRAGES DES ANCIENS PROCÉDÉS DE PHOTOGRAPHIE DU XIX siècle, SUR 3 JOURS.  (aucune connaissance photographique n’est nécessaire, nous privilégierons l’aspect artistique, les 3 jours sont dissociables)

Nous verrons plusieurs techniques et procédés:

– SEL DE CHROME: gomme bichromatée et pigments de Roussillon.
– SEL DE FER: cyanotype (bleu)
– SEL DE FER/ARGENT: Van Dycke (brown).
– SEL D’ARGENT: Papier salé – Papier Albuminé.

nu-gomme-sanguine.jpg       Nu deuxième interprétation tirage à la gomme bichromatée et pigment sanguine

Ambrotype/Alzheimer/Nouvelle Photographie Ancienne/Gattinoni…

  C’est un essai d’ambrotype encore tout humide que je viens de réaliser avec des objets trouvés dans mon studio… un ambrotype est un positif direct sur verre au collodion… une technique qui date de 1854… travail sur la mémoire… l’occasion d’annoncer une exposition collective au profit de la recherche médicale sur la maladie d’Alzheimer, du 5 au 13 décembre 2009 au Cloître St Louis à Avignon… J’ai donné 2 petits cyanotypes bleus de la série « Nouvelle photographie ancienne »…  formulation que j’employais jusqu’à présent  dans ma « grande ignorance de l’histoire récente de la photographie » pensant naïvement faire un simple oxymore… mais, j’ai reçu via mon blog le message de rappel suivant… un peu hermétique pour moi…

Le 5 nov. 09 à 23:10, Christian Gattinoni a écrit :
Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: gemelli.over-blog.com

Bonsoir, je suis heureux mais surpris de voir que vous reprenez pour votre blog le titre d’une exposition collective dont j’ai été le commissaire avec l’association Photographie Contemporaine en Bretagne en 1989, alors même si c’était jusqu’à aujourd’hui en ignorance de l’histoire récente de la photographie rétablissez pour la suite une origine conceptuelle qui ne vous appartient pas et que vous expolez aujourd’hui
Cordialement
Christian Gattinoni
enseignant à l’ENSP d’Arles membre de l’association internationale des Critiques d’art et de l’association ORACLE des curateurs en photographie

Le 7 nov. 09 à 21:58, Jean-François Cholley a écrit :
Bonjour
Je reçois ce message par la messagerie de mon blog (gemelli.over-blog.com), s’il m’est bien adressé, je ne comprends pas de quel titre vous voulez parler… merci de me le préciser. Cordialement. jf Cholley

De :     christian.gattinoni@..    Objet :     Rép : over-blog.com : Vous avez reçu un message Date :     7 novembre 2009 22:04:03 HNEC   À :     jfc@photographie-cholley.com
Il s’agissait de « La nouvelle photographie ancienne » ensemble d’expositions que nous avions monté pour le 150 ième anniversaire de la photographie en 1989 avec plusieurs villes de Bretagne
CG


… donc voilà, je profite de cette page sur la mémoire pour  rendre hommage publiquement à Mr Gattinoni… je pense aussi à l’éditeur du livre en anglais de Lyle Rexer « Photography’s antiquarian avant-garde » paru ll y à quelques années aux Editions Abrams… et à tous les autres qui ont employé ces 3 mots sans le savoir…
     Ambrotype 12/2009 (nouvelle photographie ancienne)