LES RUES D’AVIGNON

Il fut un temps où je courais dans les rues d’Avignon à la recherche de la lumière… à essayer de la faire coïncider avec la ligne de mon coeur… ça faisait une image…. à l’époque on ne réfléchissait pas plus que ça…. c’était simple , c’était cet alignement qui faisait la photo… c’était mon école…
Guy Bornand le poète alignait aussi des mots avec la lumière… nous avons fait un livre sur les rues d’Avignon…

Avec les pierres,
perdons-nous au coeur de l’édifice,
là où, déjà, se trouve,
comme en filigrane
dans la pâte même de l’éternité,
le tracé lumineux
de nos vies à venir
Guy Bornand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *