LA CRISE DU PHOTO JOURNALISME

          © jf CholleyBurkina Faso 2006           

    
    Cela fait quinze ans qu’à Perpignan, au festival Visa pour l’image, on déplore le déclin du photojournalisme d’auteur, victime de la baisse des prix, de la surabondance de photographes, de la mauvaise santé de la presse, de l’explosion d’Internet. Mais depuis 2008, avec la crise économique, les choses ont pris un tour dramatique. L’agence Gamma a été mise en liquidation judiciaire en juillet et s’apprête à licencier tous ses photographes. Même Magnum, la coopérative fondée par Cartier Bresson et Capa en 1947, a vacillé. Son chiffre d’affaires a chuté de 30 % en un an.
La crise économique a accentué une tendance lourde sur le front de l’image : concurrence accrue des agences, baisse générale des prix, généralisation des photos libres de droits. Confrontée à la chute de ses recettes publicitaires, la presse en difficulté a tiré le marché vers le bas…
(Claire Guillo « Le Monde » du 06.09.09)

Pendant ce temps des pluies torrentielles se sont abattues sur l’Afrique de l’Ouest il y a une semaine. Au Burkina, deuxième pays le plus touché avec 150 000 déplacés… Avec le dérèglement climatique, les pluies d’hivernage redoublent de force depuis quelques années…

Qui va nous informer demain?
La vielle femme  est elle toujours dans sa case à prier pour la pluie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *