LA RANDO DE GEORGETTE SANS GEORGETTE

La rando de Georgette sans Georgette – Makina Plaubel 6X7 triX
 – Avec les moufles de sa tante qui l’a élevé et qui l’a beaucoup aimé –  ( ce qui impliquait de ne pas les perdre ) – je me souviens du contact de la laine contre mes poings sérrés – en face de nous cette magnifique ouverture sur le massif du Fiz… au loin on pouvait apercevoir le début du Vercors – la fille qui m’aime est à coté, je la laisse filer comme le temps – je me sens un peu ridicule avec mon caleçon moulant de danseur…  
jean-françois


Une réflexion sur “ LA RANDO DE GEORGETTE SANS GEORGETTE ”

  1. Pascaline Hamon25/02/2009 21:52

    vraiment, on ne peut rester qu’admiratif devant de si belles photos… Exactement comme je les aime, comme je donnerai beaucoup pour savoir faire cela pour illustrer ma poésie… Je fais un peu de photo en amateur sur un vieil argentique et j’ai décidé de faire reprendre du service à mon vieux minolta devenu, hélàs, capricieux…
    Je suis vraiment fascinée par vos effets de flous et le contrôle des traits de bouger… Comment cela se peut-il…? J’essaye en vain d’en avoir d’aussi beaux…

    Je vous met dans mes liens et vous dit à bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *