certaines photos me remplissent de joies…

Mardi, il y à des jours ou je me sens seul, même à deux, même en groupe… je n’arrive pas à m’intéresser, je suis dans un autre monde… c’est très souvent comme ça en ce moment… et puis tout ces bavardages autour de moi et sur le web… inutiles… heureusement certaines photos me remplissent de joies… et je crois que l’on touche là un des privilèges de la photographie… l’ouverture à l’imaginaire, la capacité de se projeter, d’inventer un début et une fin à l’histoire…. je vous en envoie une, c’était en 2006…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *